État d’urgence

Grégoire Junod

Que voulons-nous faire du « monde de demain » qui suivra la pandémie de Covid-19? Grégoire Junod nous offre ses réflexions, notamment sur le rôle que les villes ont à jouer dans les grands défis sociaux et environnementaux de ce début de XXIe siècle.

Nous voici les témoins et les acteurs d’une époque qui court, hors d’haleine, à la recherche de son monde d’après. En quelques mois, le socle qui portait nos prospérités, nos projets, nos libertés, s’est brusquement ébranlé sous le souffle de la crise sanitaire et économique. La vague pandémique a heurté la vague verte. L’écume sociale des vies brisées nous a rappelé que pour sauver la Terre, nous devions d’abord nous sauver nous-mêmes.

Puisqu’il nous faut préserver l’essentiel et reconstruire ce que la crise a fragilisé dans nos vies, tournons le dos à l’angoisse une fois pour toutes. À la fois réflexion sur l’avenir du socialisme et sur le sens de l’action politique, cet ouvrage aborde les moyens de conjuguer ensemble l’urgence climatique et les nouvelles urgences sociales.

Nos rues, nos places, nos quartiers, nos voisins incarnent les points de départ de cette réflexion. C’est ici, en ville, que les forces de gauche bâtissent les nouvelles solidarités. La ville, quelle qu’elle soit, se situe autant au cœur des défis environnementaux que des luttes sociales qui nous guettent. C’est en son sein que nos utopies peuvent se réaliser, depuis là que la voix citoyenne porte le plus loin.

  • Version livre papier
  • 16.70 €
  • Format 13 x 22cm
  • 132 pages
  • noir/blanc
  • Couverture souple
  • Parution : 3 février 2021
  • ISBN 978-2-8289-1912-2

Actualités