Joseph Favre, cuisiner et érudit

Précurseur de la science culinaire et initateur de l'Académie culinaire de France
Albert Mudry

Cuisinier et écrivain culinaire longtemps inconnu du grand public, Joseph Favre (1844-1903) trouve enfin la place qu’il mérite dans l’histoire mondiale de la cuisine.
Natif de Vex, Joseph Favre suit un apprentissage de cuisine au Grand Hôtel de Sion avant de perfectionner son art dès 1865 à travers la Suisse, la France, l’Allemagne et l’Angleterre, en travaillant dans les grandes maisons de l’époque et en vivant de nombreuses péripéties. Original, visionnaire et indépendant, il prône les bienfaits de l’alimentation sur la santé et de l’importance d’acquérir une hygiène alimentaire saine. Fondateur de l’Académie culinaire de France en 1879,  c’est lui aussi qui lance et édite La science culinaire, le premier journal culinaire écrit par un professionnel entre 1878 et 1883. Il se passionne pour les expositions et les concours internationaux, joue les historiens, devient le cuisinier et l’ami des grands de ce monde. Malgré tout cela, et certainement très jalousé, Joseph Favre meurt dans l’indifférence le 17 février 1903.
Ce premier ouvrage biographique complet le concernant permet de vraiment comprendre l’importance de ce cuisinier, surtout connu pour son fameux Dictionnaire universel de cuisine et d’hygiène alimentaire.

  • Version livre papier
  • 24 €
  • Format 16 x 24cm
  • 424 pages
  • tout en couleurs
  • Couverture souple
  • Parution : 15 septembre 2020
  • ISBN 978-2-8289-1852-1

Actualités