Pascale Mathex

Pascale Mathex, enseignante, a vécu dans de nombreux pays. Sa vie migrante, toujours source d’étonnement, l’a progressivement amenée à adopter un mode de pensée à la fois global et géographique. Impossible de ne pas voir, en parcourant la planète, par-delà la fascination du
voyage, des lieux, des peuples et des langues, les écarts entre les pays, les immenses déséquilibres, et les dommages que l’homme cause à son environnement, pourtant indispensable à sa propre survie. Cet ouvrage s’inspire des quatre années que l’auteure a passées à mi-chemin des pôles, sur l’île de Bornéo, de 1993 à 1997.