Auguste Veillon

Des barques du Léman aux felouques du Nil
Marie-Hélène Miauton, Mariel Rochel

Auguste Veillon est né à Bex dans le canton de Vaud en 1834 et mort à Genève en 1890. Il fait partie de ces artistes dont s’enorgueillit le Chablais, mais il est aussi souvent rattaché à l’Ecole genevoise. Essentiellement paysagiste, sa peinture s’applique tout d’abord à la représentation des lacs et des montagnes suisses, puis, grâce à ses nombreux séjours autour de la méditerranée et en Orient, elle s’inscrit dans la veine orientaliste. Alors que plusieurs peintres suisses ont bénéficié d’une monographie permettant au grand public de les découvrir ou d’étayer leurs connaissances, il en manquait une consacrée à Auguste Veillon, peut-être justement parce qu’il est inclassable. C’est pourquoi Marie-Hélène Miauton et Mariel Rochel ont entrepris ce travail, difficile tant le matériel biographique est succinct et les œuvres dispersées. Le résultat est un album richement illustré, hommage à un peintre attachant et talentueux, dont les œuvres sont incontournables dans les ventes suisses et dont la cote ne s’est pas ternie de son époque jusqu’à aujourd’hui.

  • Version livre papier
  • 62 €
  • Format 23 x 29cm
  • 208 pages
  • tout en couleurs
  • Couverture cartonnée
  • Parution : 2015
  • ISBN 978-2-8289-1529-2